« Montagne-et-vous », blog sur la perception de la montagne ouvre le 20 avril 2009

Posté par SYNAPCCA le 21 avril 2009

A compter du 20 avril montagne-et-vous : un blog au sommet !

Dans l’univers des blogs en tous genres, c’est un petit nouveau, mais de « bonnes fées » se sont déjà penchées sur son berceau : des personnalités aussi diverses que Patrick Poivre d’Arvor, Isabelle Autissier, Michael Jones, Corinne Touzet, Max Gallo ou Yann Arthus Bertrand ont accepté de rédiger les premiers billets de « montagne-et-vous », blog entièrement consacré à l’approche qu’ont les Français de la montagne.

Car après les célébrités, c’est bien à la foule des internautes anonymes – pratiquants ou non de l’espace montagnard – qu’il est désormais fait appel à compter de ce 20 avril 2009 et sur les thèmes les plus larges possibles.

Car entre les “bronzés font du ski” et “les randonneurs”, quelle image exacte nos concitoyens se font-ils de la montagne hors grand écran ? Quels modèles, quelles évocations leur renvoient du milieu montagnard la pub, le web, la télé, les journaux…ou leurs amis quand ils en reviennent ?

Lancée par l’association chambérienne Montanea, en lien avec une bonne part des acteurs de la montagne (*), les échanges  – qui constituent une « première » dans le milieu montagnard – permettront également d’enrichir une réflexion à plus long terme dont le premier bilan d’étape se tiendra à Chambéry, l’automne prochain.

http://www.montagne-et-vous.com

(*) France Montagnes, la Grande Traversée des Alpes, la Mission Développement Prospective de la Savoie, la ville de Chambéry et Chambéry Promotion, l’Institut de Géographie Alpine de Grenoble, le Syndicat National des Guides de Montagne, Nordique France, Alpes Magazine, le Festival International des Métiers de Montagne, la Région Rhône-Alpes, le Conseil Général de la Savoie, le Crédit Agricole des Savoie, le Dauphiné Libéré, France Bleu Pays de Savoie, TV8 Mont Blanc, les éditions Glénat

L’affiche :  Montagnez-vous

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Voeux 2009

Posté par SYNAPCCA le 4 janvier 2009

Tous les membres du Conseil d’Administration du SY.NA.P.C.C.A. se joignent à moi et vous présentent leurs meilleurs vœux pour l’année 2009. Santé, Bonheur… pour vous et ceux qui vous sont chers …

Le Président, Philippe Durdilly

 

Publié dans Annonce membre | Pas de Commentaire »

Appel à cotisation

Posté par SYNAPCCA le 28 décembre 2008

Chers Adhérentes et Adhérents,

Voici venu le moment de renouveler votre cotisation.

Lors de l’assemblée générale du 25 octobre 2008 à Voglans, la cotisation annuelle a été fixée à :

85 € en individuel & 120 € en couple

Le montant en individuel, est identique pour les titulaires du BFES et pour les personnes entrées en formation du DEJEPS « attelages canins »

Avec votre adhésion vous bénéficiez :

  • Du réseau de Mushers pro, plus de 50 adhérents en 2008 (111 diplômés en France);
  • D’informations sur les activités, la législation, la formation…;
  • D’une inscription dans l’annuaire sur le site Internet du syndicat (n’oubliez pas de communiquer tout changement dans vos coordonnées.) ;
  • D’un accès privé sur le Blog du syndicat(code d’accès envoyé sur demande) ;
  • Du contrat d’assurance RC Pro, pour les travailleurs indépendants diplômés ou en formation DEJEPS ;
  • De prix avantageux négociés auprès des fabricants pour vos croquettes ;
  • D’un accès à MAIDAIS : information administrative, comptable et fiscale de l’exercice des activités professionnelles.

La cotisation est indépendante de la licence fédérale. La cotisation devra être réglée au plus tard le 31 décembre 2008.

La souscription du contrat Responsabilité Civile Musher est réservée aux membres diplômés BFES et aux personnes en cours de formation DEJEPS, adhérents du SY.NA.P.C.C.A

Nous vous prions d’agréer, Chers adhérentes,adhérents et futurs adhérents, nos cordiales salutations.

Le président

Philippe DURDILLY

ligne verte

Envoyez votre cotisation au siège social, accompagnée de :

si vous êtes adhérent de la Appel à cotisation dans Annonce membre pdf Fiche cotisation

si vous n’êtes pas adhérent de la pdf dans Annonce membre Demande_2009

 

Publié dans Annonce membre | 1 Commentaire »

le Festival International des Métiers de Montagne

Posté par SYNAPCCA le 23 octobre 2008

Cette année le FIMM se tiendra à Chambéry du 18 au 21 novembre 2010.

Toutes les infos sur http://www.metiersmontagne.org/

Venez nombreux nous rendre visite sur le stand du syndicat !

Publié dans petites annonces | Pas de Commentaire »

les blagues

Posté par SYNAPCCA le 17 octobre 2008

Soyez toujours gentil avec les autres …. . car on ne sait jamais, comment les choses peuvent tourner
chienchien
Compris???

Publié dans Humour | 1 Commentaire »

BFES ou DE ?

Posté par SYNAPCCA le 18 septembre 2008

Le 11 janvier 2008, est paru au JO l’arrêté de création du DEJEPS attelage canin

BFES ou DE ? dans Annonce membre pdf arretede.pdf

L’information a du mal à circuler !

Pour tout ceux qui se demande si le BFES est toujours valable et pour ceux qui pensent encore (!!!…) qu’il n’y a aucun diplôme obligatoire pour l’encadrement des activités « traîneau à chiens », voici une précision officielle de MSJSVA :

Question N° : 17419 de M. Brottes François(Socialiste, radical, citoyen et divers gauche – Isère)

Ministère interrogé : Santé, jeunesse et sports

Ministère attributaire : Santé, jeunesse, sports et vie associative

Question publiée au JO le : 19/02/2008 page : 1367

Réponse publiée au JO le : 17/06/2008 page : 5235

Date de changement d’attribution : 18/03/2008

Rubrique : sports

Tête d’analyse : sports de montagne

Analyse : traîneau et ski pulka. Réglementation

Texte de la QUESTION : M. François Brottes attire l’attention de Mme la ministre de la santé, de la jeunesse et des sports sur la situation des professionnels d’activités de traîneaux à chiens, qui, pour exercer leur profession contre rémunération, doivent aujourd’hui, conformément au code du tourisme, être titulaires d’un brevet reconnu par l’État. Or, à ce jour, le brevet fédéral d’éducateur des sports de traîneau et de ski pulka scandinave 1er degré, délivré par la Fédération française de pulka et traîneau à chiens, n’est plus reconnu par l’État, n’étant pas inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), et ne pouvant pas l’être en vertu de l’arrêté du 16 décembre 2004 NOR 258A. De façon générale, il semblerait qu’aucun brevet fédéral ne permette plus aujourd’hui d’encadrer, animer ou enseigner contre rémunération aucune activité physique. Il l’interroge, par conséquent, sur les dispositions qu’elle entend prendre pour faciliter, aux représentants syndicaux des entreprises commerciales de droit privé concernées, la mise en oeuvre de qualifications professionnelles issues de la négociation collective en lieu et place de ces brevets aujourd’hui obsolètes, et l’inscription au RNCP de ces qualifications professionnelles, inscription qui conditionne l’obtention de cartes professionnelles et d’habilitations tourisme, et donc l’exercice en toute légalité de ces activités constitutives de l’économie de montagne.

Texte de la REPONSE : Les professionnels d’activités de traîneaux à chiens doivent être titulaires d’un brevet reconnu par l’État car le brevet fédéral d’éducateur des sports de traîneau et de ski puilka scandinave 1er degré, délivré par la Fédération française de pulka et traîneau à chiens, n’ouvre plus droit à l’encadrement contre rémunération. Conformément en effet aux dispositions de l’article L. 212-1 du code du sport, l’encadrement contre rémunération d’une activité physique ou sportive ne peut être assuré que par les personnes titulaires d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification (professionnelle) garantissant leur compétence en matière de sécurité des pratiquants et des tiers ; enregistré au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Les brevets fédéraux ne remplissent pas ces conditions. La réglementation antérieurement en vigueur prévoyait un régime d’homologation, dans le cadre duquel certains brevets fédéraux, dont celui qui est ici concerné, étaient inscrits sur une liste de diplômes permettant l’encadrement contre rémunération.

Depuis le 28 août 2007, date ayant marqué la fin d’une période transitoire de trois ans instituée par le législateur afin de permettre la mise en conformité avec le nouveau dispositif de l’article L. 212-1, les brevets fédéraux qui figuraient dans cette liste ne permettent plus l’encadrement contre rémunération. En revanche, les titulaires des brevets délivrés avant cette date ont acquis des droits pérennes et conservent leurs prérogatives d’exercice. Ils peuvent exercer en toute légalité et des cartes professionnelles d’éducateur sportif continueront à leur être délivrées. Les certificats de qualification professionnelle (CQP) ont vocation à se substituer aux brevets fédéraux homologués. Il s’agit de certifications créées et délivrées par la branche professionnelle du sport, en lien avec les fédérations sportives. La Fédération française des sports de traîneaux est à l’origine de la demande de création du CQP « traîneaux à chiens », dont l’instruction par la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP) est en cours. Un diplôme d’État récemment créé permet l’encadrement contre rémunération de cette activité. Il s’agit du diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, spécialité « perfectionnement sportif », mention « attelages canins ». L’arrêté du 27 décembre 2007 portant création de cette mention prévoit des dispenses et des équivalences pour les titulaires des brevets délivrés par la Fédération française de pulka et traîneau à chiens, dont celui d’éducateur des sports de traîneau et de ski pulka scandinave 1er degré. Plusieurs solutions s’offrent ainsi aux professionnels pour exercer leur activité dans le cadre légal actuel.

 

Publié dans Annonce membre, Legislation | 1 Commentaire »

Un nouveau dans la profession !?!

Posté par SYNAPCCA le 1 mars 2008

Vous avez reçu récemment un appel pour signer une pétition. En voici l’explication.

Au mois de septembre, j’ai été informé de la volonté de Nicolas Vanier d’implanter en France une structure sur une base environnementale et avec comme support les Chiens de traîneaux. Il rapatrierait son camp du Québec !

Il aurait vue sur plusieurs sites, la Maurienne, le Jura, la Haute-Savoie.

Nous avons peu d’informations sur la Maurienne et le Jura (si vous avez des infos, contactez moi. En mutualisant nos données et nos efforts nous arriverons à canaliser ses ardeurs!). Par contre sur la Haute-Savoie, son dévolu s’est porté sur le plateau des Glières.

J’ai une copie du dossier déposé. Je ne vous livre qu’un passage, pour vous donner une idée :

« Un laboratoire d’idées :

Une fois conçu, le camp, … servira de laboratoire pour tester différentes technologies : … un système de production d’électricité à partir d’une dynamo fixée sur le système d’entraînement des chiens de traîneau,… »

En Haute-Savoie la résistance s’organise. J’ai convaincu un bon nombre de personnes que ce projet est dangereux et qu’il faut se battre. Nous nous sommes réunis en un collectif : « Glières au cœur ». L’une de nos actions est cette pétition contre ces gens qui font tout et n’importe quoi au nom de la protection de l’environnement avec comme seul but leur égo et leur compte en banque !

Je compte sur votre soutien et sur votre engagement.

Le Président du SYNAPCCA

L’appel du collectif :

Le projet pour le plateau des Glières, « le camp Nicolas Vanier », fait depuis quelque temps l’objet d’un intense battage médiatique.

Ce projet a une apparence : « l’excellence environnementale ».

Il a une réalité : avec notamment la présence d’une vingtaine de chiens et d’une dizaine de chevaux, et l’affluence engendrée par le nom de Nicolas Vanier.

Ce projet fait irruption dans un rare équilibre, aujourd’hui fragile, entre les activités pastorales, de mémoire, sportives et touristiques, sur un espace déjà saturé.

Cet évènement met en évidence une réalité bien connue de tous ceux qui oeuvrent sur le plateau : un déficit de projet global fédérateur pour le plateau des Glières susceptible d’en orienter les évolutions.

Il y a pour cela un préalable : la mise en place d’une gouvernance qui fait aujourd’hui défaut.

En l’absence de telles perspectives, ce serait une faute de donner suite au projet de Monsieur Vanier. Vous trouverez le texte du projet et des avis de personnes attentives au développement durable de nos montagnes, sur :
http://groups.google.com/group/sauvegarde-du-plateau?hl=fr

Cette pétition vous est adressée par Le collectif « Glières au cœur » Collectif formé de particuliers et d’institutions, pratiquant, travaillant, accueillant ou tout simplement aimant le plateau des Glières.

Signez la pétition en ligne

Si le lien ne fonctionne pas copiez l’adresse suivante dans votre navigateur :
http://www.lapetition.com/sign1.cfm?numero=1599

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

12345
 

Le VP Marie-Victorin |
TISSIRA-ALGER POUR LA COMMU... |
LE CH'VEU 2013 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'ECRIT D'HYMALET
| Original Pepos Style
| Le blog de Merlin Bonheur